Sommaire
La violence chez Sartre
La violence chez Max Weber
La violence chez Machiavel
La violence chez Marx

C’était au siècle précédent, le lendemain de l’indépendance que le Maroc a abordé un avenir de l’autonomie au niveau de l’administration et de culture loin de la francophonie. Relativement, les années restes du siècle le Maroc arrive à améliorer l’amour de la patrie et l’alternance de cadres français avec les cadres Marocains. Cette alternance est basée notamment sur le concept de « bon citoyen ».La Violence Scolaire, Le Citoyen De Demain.

Vu au changement à la structure mentale de la personnalité marocaine grâce à l’invasion de la culture universelle par internet, nombreux comportements pénètrent les sociétés de grande porte, la catégorie des jeunes précisément l’adolescent. Les cinq dernière années témoigne une violence horizontale contre l’apprennant-l’enseignant et de violence vertical contre l’apprenant-l’apprennant a l’école.

La violence chez les philosophes

Cette petite recherche tend à étudier le débat philosophique du terme « violence » par points de vue des penseurs connus ; Sartre, Kant, Machiavel, Hegel, Marx et Weber. Après, j’essaye à poser les lumières au-dessus de violence au bout des établissements d’enseignement au Maroc surtout les territoires urbains du Maroc qui ont exposé des cas de cruauté. Cela mène a me questionner : pourquoi la violence est engendrée à l’école ?

La violence chez Sartre

Qui est ce qui est Sartre ?Jean Peul Sartre est un homme français artiste, écrivain, penseur, philosophe romancier a vu le soleil parisien au début du vingtième siècle en 1905 et a été mort en 1980 à la même ville de naissance, Paris – France.

Selon Sartre, la violence est un résultat de la cruauté de l’autrui. La relation dialectique de la violence est engendré de l’équation l’action et la réaction. Sartre dit « La violence se donne toujours pour une contre-violence, c’est-à-dire pour une riposte à la violence de l’autre ». Prenant l’exemple si je prends par force le portefeuille de collègue en classe, tu devineras la manier qu’il me traitera car il sent de l’insulte envers son existence de soi.

D’une part, Sartre constate que « La violence est injuste d’où qu’elle vienne. » c’est-à-dire que a violence souvent ne bénéficie aucun valeur pour l’homme. Sartre arriva à une vérité absolue dont dit que la premier guerre et deuxième guerre mondiale n’engendre un avenir certain aux prochaines générations. à l’issu de cet intérêt, Sartre cite que « C’est par la violence que nous nous éduquerons ». Évidemment, toute l’Europe a fourni si fort le prix de détruire toutes sorte de civilisations aux même pas quarante ans. Et pourtant, elle a eu des nombreuses leçons qui servent énormément la gestion des conflits internes de continent. Dorénavant, l’Europe témoigne un immense développement débutant par l’union Européenne en 1991.Par conséquent, la violence chez Sartre est considérée un comportement primitif qui ne sert à rien et pourtant elle prône la signifiance de paix et coexistence entre l’homme.

La violence chez Max Weber

Weber est un sociologue allemand et économiste né 1864 et mort 1920. Chez Weber, la violence est nécessaire à l’exercice de l’autorité de l’Etat.la citation suivante, tirée de livre le Savant et le Politique publié en 1919, affirme la légitimité de violence chez l’état : « un Etat est une communauté humaine qui revendique le monopole de l’usage légitime de la force physique sur un territoire donné ». L’état permet la violence à lui même afin de détenir le régime qui tente à se répandre positivement. Il permet aux individus d’exercer la violence en cas de défense du soi. Et pourtant cette permission reste limitée conformément à éviter l’anarchie de groupes de communauté.

La violence chez Machiavel

Le penseur italien est considéré le théoricien de la dictature de Marcelin. D’après son revue célèbre, Le prince, il a constaté que la violence consacre l’ordre chez l’esprit de les êtres humain. D’une part, Machiavel dit que le prince d’un état doit exercer la violence intelligente afin de manipuler les gens sans avoir être ciblé par de tous genre de l’opposition même-si elle était en niveau des émotions de gens gouvernés. Alors que le prince ou un gouverneur, un roi, un président, un empereur faut être l’aimable de tous les gens à son état par sa générosité et au aussi par la peur qui existe au cœur des gens gouvernés.

Machiavel justifie l’oppression du Prince par l’objectif ultime visé à l’époque qui a été détention de la paix au près des adversaires voisins comme la France.

La violence chez Marx

Chez Marx, le théoricien du marxisme, il confirme l’utilité de la violence comme facteur à changer l’ordre des classes sociales dominantes par celle qui sont dominées au moins renverser les rapports liés les deux. Marx affirme que la classe qui possède le moyennes de productions impose un mode de coexistence même-si pas le cas vraiment en exploitant les éléments culturels comme la religion et la peur qui vivent aux esprits des gens. Cela exige la reproduction des mêmes classes sociales avec un ordre identique de ce du passé. Au cas de l’anarchie, la violence et le manque d’obéissance, la classe chanceuse craint la chute de son trône de classe non-chanceuse. Le marxisme a deux événements dotés basés sur les pensées de Marx ; 1917 Lenin à Russe et 1949 à la Chine de Mao Tse-tung. Marx perçoit le capitalisme est de pire cruauté contre les laboureurs.

Selon tous ceux que nous avons vus, nous comprenons que la violence était vue différemment d’un penseur à l’autre, d’un territoire à l’autre. Ça nous permet de dire à chaque période nous devons choisi le paradigme convenable pour surmonter nos conflits sans aucun dépenses. Parfois la violence est justifiée s’elle vienne de d’un établissement d’état. Mais lorsqu’elle vienne des individus est totalement rejeté.

La violence par rapport a nos conduites quotidiennes
Avant de jeter un jugement au hasard, il faut que je me questionne pourquoi la violence devient si transparente à l’école la chose qui n’est apparait que depuis 8ans. alors que l’homme devient en contact avec les autres cultures de voisinage, il deviendra affronter tels comportement hybrides. En parlant de l’adolescent nous constatons que la violence est un résultat à tous ceux se passent en interne et tous ceux qui l’entoure. nous pouvons donner les facteurs suivants:  1- le déchire de la famille 2 – l’absence de l’avenir 3 – les drogues.

La Violence Scolaire, Le Citoyen De Demain.
La Violence Scolaire, Le Citoyen De Demain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

X
%d bloggers like this: