L’IMPARFAIT

Il était une fois un roi et une reine qui n’avaient pas d’enfant.

⛪⛪Formation de l’imparfait

■ Les terminaisons

Tous les verbes français ont à l’im pa rfait les mêmes terminaisons : ais, ais, ait, ions, iez, aient.

Tu savais qu’il parlait très bien grec ? Quand il est né, ses parents vivaient en Grèce.

Hier, j’étais avec des amis grecs, nous parlions ensemble grec et vous étiez très surpris.

■ Le radical

Pour former l’im parfait, il faut prendre le radical de la première personne du pluriel au présent, et ajouter les terminaisons de l’imparfait.

❎ L’imparfait du verbe être se forme sur le radical de la deuxième personne pluriel du présent : Vous êtes ; Vous étiez (j’étais, tu étais, il était, etc.).

Les verbes qui peuvent avoir deux formes à la première personne du pluriel au présent peuvent aussi avoir deux formes à l’imparfait comme le verbe asseoir (s’asseoir, se rasseoir] :

assoyons ; assoyions ; asseyons ; asseyions.

Quand Pablo allait en cours, il s’asseyait (s’assoyait plus rare) toujours à côté de Natacha.

■ imparfait des verbes en -cer et -ger

► Les verbes qui se terminent par -cer

(annoncer, commencer, lancer, prononcer, etc.) ont un c cédille (ç) devant le a (ais, ait, aient) : je commençais, il commençait, elles commençaient, mais nous commencions, vous commenciez.

Karl commençait à apprendre le français, il prononçait déjà très bien.

► Les verbes qui se terminent par -ger (corriger, manger, nager, ranger, voyager, etc.) prennent un e devant les terminaisons ais, ait, aient : tu mangeais, elle mangeait, ils mangeaient, mais nous mangions, vous mangiez.

Pendant que l’éditeur corrigeait des textes, sa secrétaire rangeait des dossiers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

X
%d bloggers like this: